Partagez | .
 

 do i know you? (alfie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eleanor Dashwood

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 610
- AVATAR : hayley atwell.
- CRÉDITS : avatar@Lannisters, sign@tumblr.
- ÂGE : trente-huit ans.
- EMPLOI : bibliothécaire bénévole.
- SECRETS : aucun, voyons.
- POINTS : 534
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: do i know you? (alfie)   Jeu 11 Juin - 12:58

Ces derniers temps, Lea arrivait de plus en plus tôt à la bibliothèque. Elle y était bénévole et ne passait généralement que la matinée ou l’après-midi à travailler avant de rentrer chez elle et de recommencer à lutter contre l’ennui. Mais justement, elle n’arrivait plus à supporter cette lassitude qui l’envahissait dès qu’elle remettait les pieds chez elle. Elle avait regardé tous les films auxquels elle avait pu penser, lu tous les livres se trouvant dans la maison, et avec Lucy au lycée et Jake au boulot, elle n’avait plus aucun moyen de se divertir. En plus de ça, même si elle osait à peine se l’avouer, c’était là-bas qu’elle avait la possibilité de passer du temps avec Jamie, et ça, c’était plus motivant que tout le reste. Elle sentait son addiction pour le jeune homme grandir au fil des jours et dès qu’il lui souriait, elle n’arrivait plus à respirer. Son expérience ne cessait de vouloir lui rappeler qu’elle s’aventurait en terrain dangereux, qu’elle jouait avec le feu et que ça ne pouvait pas bien finir, mais son cœur refusait de l’écouter. Elle se surprenait à aimer ce sentiment d’excitation, d’interdit qui montait en elle dès qu’elle passait du temps seul avec Jamie, même de manière parfaitement innocente. Pire, elle embrassait de plus en plus cette culpabilité qui la tiraillait, parce qu’au fond au moins elle ressentait quelque chose, et après avoir traversé les dernières années aussi platement, sans le moindre frisson, sans le moindre éclat, ces sensations étaient plus précieuses que tout. Aujourd’hui la bibliothèque était pratiquement vide. Les enfants étaient à l’école, les adultes au travail, et aucune activité n’était prévue avant plusieurs heures. Lea décida donc de faire le tour et de chercher un nouvel ouvrage à lire pour passer le temps. Elle parcourut les rayons aléatoirement, s’en remettant au destin pour trouver ce qu’elle cherchait. Elle laissait ses doigts caresser la tranche des livres qui étaient à sa portée, profitant de la sensation rassurante. Même ça, elle avait l’impression de le vivre plus intensément depuis qu’elle avait rencontré Jamie. Elle était folle, folle à lier. Et elle s’en fichait.

Elle tourna dans le rayon des romans policiers et des auteurs locaux et tomba nez à nez avec Jamie. Elle s’arrêta net, son cœur, lui, accélérant aussitôt la cadence. Un sourire se forma sans qu’elle s’en rende compte sur son visage, refusant de le quitter. « Ah, tu es là. » Souffla-t-elle tout doucement, pour ne pas attirer l’attention des quelques personnes se trouvant dans la bibliothèque. Elle vérifia l’heure sur sa montre, fronçant brièvement les sourcils. Jamie ne venait généralement pas aussi tôt, mais ce n’était pas elle qui allait s’en plaindre. Quelque part elle était un peu déçue qu’il soit venu ici et n’ait pas fait un détour pour lui dire bonjour en arrivant, comme il le faisait toujours, mais elle était trop contente de le voir pour s’attarder là-dessus. Un autre détail l’interpella toutefois une fois la surprise initiale passée. Elle rougit légèrement, presque gênée de l’avoir remarqué tout de suite, mais Jamie semblait plus musclé que la dernière fois. Elle se mordilla la lèvre, hésitant à amener le sujet sur le tapis, et finalement décida de se lancer. Elle caressa rapidement le bras du guitariste, un petit sourire au coin des lèvres. « T’as repris le sport ou quoi ? » Le taquina-t-elle, sachant très bien que ce n’était pas franchement le genre de Jamie. Elle s’empressa aussi de récupérer sa main, maudissant déjà son audace et se demandant si ça n’allait pas gêner le jeune homme qu’elle prenne autant de liberté avec lui. C’était dans ce genre de moment qu’elle se rappelait sa place dans la vie de Jamie, elle était la belle-mère qu’il croisait de temps en temps à la bibliothèque et avec qui il discutait poliment tout simplement pour ne pas la vexer. Rien de plus.

_ _ _ _ _ _ _ _ _

≈ i've been losing sleep
jusqu'à ce que je craque, jusqu'à ce que mes valeurs s'effondrent  et que je passe à l'acte. alors calmement tout explose, il y aura l'avant et l'après, comme une dose d'adrénaline  sulfureusement injectée. et puis je rentre tous les soirs chaque fois un peu plus tard, avant chaque baiser c'est la douche pour se dire bonjour et bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Alfie Rhys

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 556
- AVATAR : Aaron Johnson.
- CRÉDITS : primbird
- ÂGE : twenty-four year old.
- EMPLOI : médecin
- SECRETS : too many for you to understand.
- POINTS : 453
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: do i know you? (alfie)   Jeu 11 Juin - 20:03

Alfie était encore en décalage, il n'avait pas dormi de la nuit, cette après-midi il risquait de faire une sieste monumentale. Pour combler le manque d'activités, il avait préparé le petit déjeuné pour lui et Jamie, sans vraiment savoir s'il était là et puis il était allé courir pendant deux heures. Même des choses aussi simples que s'habiller était devenu une horreur, il était revenu avait aucune affaire de civile, il n'avait plus rien et tout paraissait trop grand pour lui-même les affaires de Jamie, qui, cinq ans auparavant lui allait à merveille, en cinq ans il avait clairement perdu du poids et prit du muscles. Il ne s'habituait pas à ce manque de bruit, c'est trop calme il n'aime pas ça... Il se dit qu'il allait remplir les papiers pour l'hôpital afin de finaliser son embauche, il lui fallait un endroit calme et ses pieds le guidèrent vers son ancien refuge, il avait passé tellement de temps à la bibliothèque enfants, mais aussi adolescent. Il avait cette passion pour les livres, c'est surement un aspect qui lui a manqué le plus quand il était en Afghanistan, le manque de lecture. Il était assis à cette table tranquillement à remplir ses papiers, nom : Alfred rhys, âge: 24 ans, profession : médecin... a 24 ans être médecin c'est assez sympa à dire. Particularité, il se mit à penser, surdoué, sauté trois classes, médecin pour une ONG en Afghanistan, a encore des morceaux de balles dans son bras, a tué des personnes pour sauver son campement... et il écrit simplement, rien à signaler. Il n'a pas encore compris que sa vie était différente de celle qui avait eu il y a quelques semaines et encore plus différente de celle qu'il avait cinq ans auparavant, un jeune homme de 19 ans qui partit faire la guerre dans un monde beaucoup trop violent, pour un homme beaucoup trop intelligent et altruiste, sa réalité fit largement bouleversé, la vérité d'un monde en souffrance. Il entend une femme parlée, il ne bouge pas la tête et puis au final il se rendit compte que c'était pour lui, en faite pas vraiment pour Jamie... elle lui touche le bras,  ensuite  elle lui prend la main, il haussa un sourcils, s'il avait fait du sport, il rit légèrement, il avait envie de dire, 5 ans dans un désert, avec une portion de nourriture par jour ça fait maigrir, surtout avec des entraînements tous les jours... mais il gardera tout ça pour lui, il est loin d'être le genre de se vanter.
« je suis désolé, love, mais vous devez faire une erreur... » il s'arrête quelques instants pour observer la magnifique femme en face de lui ... « Je suis Alfie, pas Jamie... le jumeau qu'il déteste pour être parti loin de sa famille? Non rien ? Tant pis » il lui tendit d'abord la main pour se présenter et ensuite il haussa les épaules, on dirait bien que Jamie n'ai même pas mentionné Alfred, pourtant c'est littéralement sa moitié, tellement complémentaire et contraire, qu'ensemble ils sont l'homme parfait. Mais il avait raison de ne pas parler d'Alfie d'un sens, le frère qui a abandonné sa famille pour aller aider des gens... l'idiot qui risquait sa vie toute la journée pour avoir cet adrénaline en lui... le surdoué comme on l'avait appelé au cours des 21 dernières années de sa vie...« Et quel  lien  y a –t-il entre une aussi jolie femme et Jamie ? » dit-il tout sourire, comment ça, sa technique de drague était mauvaise, en même temps plus de 5 ans sans draguer quelqu'un il était peut-être rouillé. De toute façon il ne comptait pas aller plus loin, clairement cette femme était attachée à Jamie, pas à lui. C'était un sentiment qu'il avait oublié avec le temps, se faire confondre pour son frère, et c'était surement que le début, malheureusement.

_ _ _ _ _ _ _ _ _
 
- it's kinda of fun to do the impossible -
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Dashwood

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 610
- AVATAR : hayley atwell.
- CRÉDITS : avatar@Lannisters, sign@tumblr.
- ÂGE : trente-huit ans.
- EMPLOI : bibliothécaire bénévole.
- SECRETS : aucun, voyons.
- POINTS : 534
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: do i know you? (alfie)   Mar 16 Juin - 12:28

Si Lea s’était déjà sentie conne à cause de son comportement envers Jamie, ce n’était rien comparé à ce qu’elle ressentit quand elle comprit qu’elle n’avait justement pas affaire à son beau-fils. Pendant quelques instants, elle se demanda si Jamie n’était pas en train de la faire marcher, mais il ne l’avait jamais appelée « love » auparavant et elle ne le voyait pas commencer de sitôt. En plus de ça, maintenant qu’il le disait, elle était forcée de constater que la masse musculaire du jeune homme n’était pas la seule différence avec le « vrai » Jamie. Quelque chose dans son attitude ne collait pas du tout avec le guitariste, et sa façon de parler n’était pas identique non plus. Elle se recula aussitôt, comme si on l'avait brûlée, en comprenant que l’inconnu disait vrai et qu’elle s’était plantée en beauté. Ça lui apprendrait à jouer les aguicheuses et à ne pas respecter sa place, tiens ! Son jumeau… Eleanor écoutait l’inc… Alfie sans chercher l’interrompre mais les pensées se bousculaient dans sa tête. Comment ça son jumeau ? Jamie n’avait jamais parlé d’un jumeau. Le jeune homme le comprit d’ailleurs rapidement à l’air estomaqué qu’Eleanor devait avoir. Il était visiblement déçu que son frère n’ait jamais parlé de lui, déçu mais pas surpris. Lea, quant à elle, était tellement sur le cul qu’elle mit quelques secondes à réaliser qu’Alfie lui tendait la main, histoire de compléter les présentations. « Mon Dieu, je suis désolée… je ne savais pas. » Balbutia-t-elle comme elle put avant de serrer très brièvement la main du jeune homme. Elle l’avait déjà assez touché comme ça pour aujourd’hui, pour toute une vie même. Elle passa une main dans ses cheveux, profitant des quelques secondes qui suivirent pour observer le jeune homme un peu plus en détail. Maintenant qu’elle connaissait l’existence du jumeau de Jamie, elle ne réussissait pas à comprendre comment elle avait pu les confondre. Ils se ressemblaient comme deux gouttes d’eau, c’était évident, mais il y avait quelques détails qui ne trompaient pas. Ils ne partageaient pas la même allure, pas le même sourire et il y avait un petit je-ne-sais-quoi qu’Eleanor ne réussissait même pas à expliquer.

Elle fut tirée de ses observations par Alfie et elle piqua aussitôt un fard. Elle n’avait pas l’habitude qu’on la complimente de la sorte, et très franchement venant du jumeau de Jamie ça la mettait aussi mal à l’aise que ça lui faisait plaisir. Elle avait déjà envie de se terrer dans un coin où personne ne pourrait la trouver tellement elle avait honte, mais si en plus de ça Alfie faisait tout pour la mettre mal à l’aise, ils n’allaient pas s’en sortir. Elle se mordit violemment les lèvres et replaça une mèche de cheveux derrière son oreille, essayant vainement d’arrêter de rougir. « Je, euh… Il… » Essaya-t-elle d’expliquer, mêlant sa parole à des gestes totalement vagues et dénués de tout sens. Elle ne savait pas comment avouer qu’il était le petit-ami de sa fille, surtout pas après la façon dont elle l’avait salué tout à l’heure en pensant qu’il s’agissait de Jamie. Il allait tout de suite comprendre qu’elle en pinçait pour son frère. D’un autre côté, elle n’allait pas mentir non plus, ce serait encore plus suspect quand il apprendrait la vérité. « Jamie est le petit-ami de ma fille, Lucy. » Expliqua-t-elle finalement, avec grandes difficultés et sans oser regarder Alfie dans les yeux. Elle ne s’était jamais sentie aussi ridicule de toute sa vie. Elle se força à respirer un peu mieux et essaya de se remettre de ses émotions. « Il… - elle s’éclaircit la gorge, détestant les légers tremblements dans sa voix – Il vient souvent à la bibliothèque et je viens généralement le saluer. » Ajouta-t-elle, essayant désespérément de justifier son comportement en insinuant qu’ils ne se connaissaient pas seulement par l’intermédiaire de sa fille. Comme si ça changeait quelque chose. Elle se tourna vers les étagères et commença à faire semblant d'y réorganiser les livres, comme si elle était venue pour ça dès le début. « Je suis vraiment désolée, je ne savais pas que Jamie avait un jumeau. Mais bon, on ne se connait pas vraiment… » Déclara-t-elle en risquant un regard bref vers Alfie. La remarque était inutile vu que le jeune homme avait déjà tout compris, mais elle se devait de s’excuser. Et puis après tout, ce n'était pas parce qu'il ne lui en avait pas parlé qu'il n'en parlait à personne, après tout, ils n'étaient pas proches.

_ _ _ _ _ _ _ _ _

≈ i've been losing sleep
jusqu'à ce que je craque, jusqu'à ce que mes valeurs s'effondrent  et que je passe à l'acte. alors calmement tout explose, il y aura l'avant et l'après, comme une dose d'adrénaline  sulfureusement injectée. et puis je rentre tous les soirs chaque fois un peu plus tard, avant chaque baiser c'est la douche pour se dire bonjour et bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Alfie Rhys

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 556
- AVATAR : Aaron Johnson.
- CRÉDITS : primbird
- ÂGE : twenty-four year old.
- EMPLOI : médecin
- SECRETS : too many for you to understand.
- POINTS : 453
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: do i know you? (alfie)   Ven 19 Juin - 8:26

Ce n'était pas la première fois qu'on pensait qu'Alfie était Jamie, en même temps ce sont des jumeaux, Alfie était à Cambridge il y a déjà quelques temps avant de disparaître de ce continent. Du coup tout le monde avait vu Jamie au cours de toutes ces années mais jamais Alfie.  Il était quelques peu confus à propos des  contacts tactiles de la jolie femme envers lui - ou plutôt Jamie - mais il passa outre cela. Elle s'excusa, Alfie cela le fit juste sourire, on l'a toujours confondu avec Jamie, et Jamie avec lui, même leurs parents n'arrivaient pas forcément à les différencier lorsqu'ils étaient petits.  « Ne vous inquiétez pas, vraiment, de toute façon j'ai l'habitude ! Ici c'est son territoire, Cambridge c'est le mien » ajouta- il avec un petit sourire. Ah Cambridge, qu'est ce qu'il avait été bien à Cambridge, les gens, les activités nocturnes, les bars, et même les profs tout était mieux là-bas, on le comprenait là-bas... A l'exception lui ici, y a pas de surdoué, personne ne peut comprendre ce que ça fait de vivre avec autant d'idées en tête.  « Jamie a une copine... Je ne savais pas ! » Comme quoi Jamie est vraiment secret il ne lui a jamais parlé de sa copine, en tout cas ce soir il en entendrait parler ! Et donc cette bibliothécaire était en fait la mère de la copine de Jamie, c'était un peu ambiguë tout ça, mais il comprenait pourquoi Jamie était surement attiré par cette femme, elle est sublime il ne va pas mentir.« Il vient souvent à la bibliothèque ... JAMIE ?! ...... Ok.... C'est parce qu'il avait besoin de sentir ma présence, j'étais beaucoup là avant, plus que chez moi » Il disait ça en forme de blague, parce que si Jamie n'avait parlé de lui à la mère de sa copine ça voulait dire, au final peut être qu'il n'était pas autant manqué par sa famille qu'il aurait voulu. Tout ce qui contient des livres et du silence était un paradis pour Alfie à cette époque, maintenant il a besoin de musique pour enlever ce silence qui l'oppresse... Etant donné qu'en Afghanistan, le silence cache quelque chose, mais c'est surtout signe de peur. Il sait que rien ne se passerait dans ce petit coin paumé d'Angleterre, mais il ne peut pas enlever cette peur au fond de lui, cette méfiance. Elle s'excuse de nouveau, il la regarde dans les yeux avec ses yeux verts et lui dit sincèrement « Ne le soyez pas, ce n'est rien vraiment... du coup on peut faire des présentations ... Bonjour, Alfred Rhys mais Alfie,ou Al ... 24 ans, revenant, passionné par les livres en tout genre, et aussi par la médecine.» Il lui tend la main avec un sourire rassurant afin qu'elle arrête un peu de s'excuser ce n'était pas si grave que cela, et la relation qu'elle entretenait avec son frère c'était leur affaire pas les siennes, il a déjà  assez des siennes à vrai dire.  «Ah et tant que je vous ai sous la main, gente demoiselle, j'aurai besoin de votre aide, je dois faire une conférence à Londres, sur l'évolution de l'état physique et mental des soldats rapatriés, du coup vous pensez avoir un livre qui pourrait m'aider parce que ... j'ai un secret  pour vous ... je sais plus utiliser un ordinateur, ou internet.» il raconte sa fin de phrase à voix basse, 24 ans et ne sait pas se servir d'un ordinateur, c'est con mais d'un côté vous croyez qu'il y avait des ordinateurs à foison en Afghanistan, bien sûr que non. Et puis le livre, est-ce vraiment pour la conférence, ou pour lui... Il prévoyait déjà ce qu'il allait se passer dans sa vie, ce sentiment d'être inutile allait être encore plus présent chaque jour, le rendant encore plus mélancolique et agressif, et puis un jour, une dépression sera déclarée, il le sait bien mais justement il veut savoir si c'est possible de l'éviter, parce qu'il n'est pas là pour se morfondre, mais pour apprendre à vivre de nouveau. Ainsi que pour s'occuper de Jamie et Lily.

_ _ _ _ _ _ _ _ _
 
- it's kinda of fun to do the impossible -
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Dashwood

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 610
- AVATAR : hayley atwell.
- CRÉDITS : avatar@Lannisters, sign@tumblr.
- ÂGE : trente-huit ans.
- EMPLOI : bibliothécaire bénévole.
- SECRETS : aucun, voyons.
- POINTS : 534
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: do i know you? (alfie)   Mar 30 Juin - 12:09

Plus Eleanor essayait de se remettre sur pied et plus elle se sentait mortifiée. Il allait vraiment falloir qu’elle se reprenne parce qu’elle n’allait pas pouvoir supporter ça longtemps. Sans compter que plus elle agirait bizarrement, et plus Alfie se douterait que quelque chose se passait. Non pas qu’il se passe réellement quoi que ce soit… Enfin, heureusement le jeune homme faisait tout pour l’aider, lui assurant qu’il n’y avait pas de mal à ce qu’elle se soit trompée et ne faisant pas non plus allusion à l’éléphant dans la pièce. Tant mieux. Elle fut néanmoins surprise d’apprendre qu’Alfie n’était pas au courant de l’existence de Lucy. Avec un peu de recul, elle se rendit compte que ça n’avait franchement rien d’étonnant. Après tout, si Jamie n’avait jamais mentionné l’existence d’Alfie à ceux qui ne le connaissaient pas, il y avait peu de chance pour qu’il ait été très proche de son frère. Ou en tout cas pas assez pour lui raconter les moindres détails de sa vie. Dans tous les cas, cette information fit légèrement plaisir à Eleanor, qui s’en voulut aussitôt et se mordit l’intérieur de la joue en forme de punition. Enfin le jeune homme semblait destiné à lui faire des aveux plaisants puisqu’il poursuivit en insinuant que Jamie ne venait jamais à la bibliothèque avant. Elle se prit à rêver qu’il puisse venir pour la voir elle, et se força à revenir aussitôt à la réalité. Elle était folle. Elle laissa échapper un petit rire à la blague d’Alfie, légèrement en retard à cause de ses rêveries, mais l’accompagna au moins d’un maigre sourire en coin. Elle sursauta quasiment quand Alfie lui tendit la main, réalisant qu’elle ne s’était même pas présentée. « Oh, pardon. Eleanor. Eleanor Dashwood. » Déclara-t-elle avant de serrer la main du jeune homme.

L’absence de connaissance informatique d’Alfie la fit à nouveau sourire et elle se pencha légèrement vers lui, faisant mine de lui dévoiler elle aussi un grand secret. « Vous n’êtes pas le seul. D’après ma fille je suis une bille avec tout ce qui touche aux ordinateurs. » Elle leva les yeux au ciel. Elle trouvait qu’elle s’en sortait plutôt pas mal à vrai dire, compte tenu de son âge et de son éloignement de la vie professionnelle, mais bon. « Enfin suivez-moi, je vais vous aider à trouver. » Ajouta-t-elle gentiment. Elle se sentait tout de suite beaucoup plus dans son élément dès qu’il s’agissait d’aller fouiner dans les étagères de la bibliothèque, sa bibliothèque. Elle s’élança dans les rayons, ne tardant pas à s’arrêter dans celui des livres médicaux. Elle commença à fouiller parmi les ouvrages, trouvant rapidement une jolie collection centrée sur le thème des soldats traumatisés par la guerre. Certains dataient de plus de cinquante ans et parlaient des premières découvertes sur le sujet après les grandes guerres, d’autres étaient beaucoup plus récents. « Ceux-là devraient vous permettre d’avancer, mais attendez… » Lâcha-t-elle avant de s’éclipser dans le rayon d’à côté. Ce dernier contenait quelques ouvrages historiques ainsi que des mémoires en tout genre, dont certains d’anciens soldats. Elle en avait déjà lu quelques-uns. Elle récupéra celui qui l’avait le plus marquée et le ramena à Alfie. « Si vous voulez couvrir un aspect plus personnel. » Expliqua-t-elle en lui tendant l’ouvrage. Après tout elle ne savait pas exactement sur quels aspects la conférence d’Alfie allait porter. Il était médecin, mais ça n’aurait pas étonné Lea qu’il ait lui-même fait la guerre au vu de ce qu’il avait dit tout à l’heure. « Je peux vous aider à faire le tri si vous voulez. » Proposa-t-elle en désignant l’étagère de bouquins devant eux. Après tout, elle n’avait pas mieux à faire et elle était curieuse de savoir à quel point Alfie était différent de son frère.

_ _ _ _ _ _ _ _ _

≈ i've been losing sleep
jusqu'à ce que je craque, jusqu'à ce que mes valeurs s'effondrent  et que je passe à l'acte. alors calmement tout explose, il y aura l'avant et l'après, comme une dose d'adrénaline  sulfureusement injectée. et puis je rentre tous les soirs chaque fois un peu plus tard, avant chaque baiser c'est la douche pour se dire bonjour et bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Alfie Rhys

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 556
- AVATAR : Aaron Johnson.
- CRÉDITS : primbird
- ÂGE : twenty-four year old.
- EMPLOI : médecin
- SECRETS : too many for you to understand.
- POINTS : 453
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: do i know you? (alfie)   Mar 30 Juin - 21:14

Comme quoi les deux jumeaux Rhys se cachaient des choses, Alfie c'était plus du domaine traumatique que du domaine vie privée comme Jamie le faisait. Pourquoi cachait-il sa relation avec la fille d'Eleanor, pourquoi cachait-il à sa copine l'existence d'un second Rhys. Oui il était parti, même pas sur de revenir mais il aurait quand même pu dire qu'il avait un jumeau. Alfie n'avait jamais caché son frère à qui que ce soit. Jamie avait-il honte d'Al ? C'était ce qu'il se demandait, il était presque blessé rien que de penser à ça. Cependant il était très intrigué d’en savoir plus sur la jolie bibliothécaire qu’il avait en face de lui, pourquoi son frère venait-il aussi souvent à la bibliothèque. Il n’avait jamais été vraiment le genre de garçon à lire des tonnes de livres à moins qu’il y ait des photos, des dessins.  
« C'est un plaisir de faire votre connaissance Miss Dashwood » sourit-il. Une chose est sûre, Alfred est poli, il a toujours été, toujours à s'excuser quand il bouscule quelqu'un et même quand il éternue ce qui peut très vite être énervant.  
Le fait qu'elle aussi soit nulle pour tout ce qui est informatique le fit sourire, et surtout la remarque qu'elle fit sur ce que sa fille disait, il était intrigué par ça... Quel âge avait la fille d'Eleanor puisqu'elle paraissait jeune, soit elle a eu très jeune, soit elle fait très jeune. Mais dans tous les cas, elle était intriguée par cette sublime créature qui était devant lui. Alfie avait profité de sa présence pour faire ce dont il était venu, chercher des informations sur l'état et le développement mental des soldats qui retournent à une vie civile. Il la suivait sans rien dire prenant servant simplement de porte livre, elle connaissait son travail cela se voyait bien elle savait exactement quoi prendre, et il ne délivra aucun mot avant d'avoir posé les livres.
« Oui, ça serait génial. Merci beaucoup. » Dit-il très poliment. Il regarda la pile de livres et ensuite Eleanor... « Le problème c'est que je ne sais pas vraiment ce que je cherche à part le thème... Et vu que j'ai un "esprit compliqué" » il venait de faire les signes des guillemets, compliqué pour lui-même et pour les autres. C'est ça le problème d'avoir une intelligence supérieure à la normal.  
« Il ne parle pas de moi parce que je suis le meilleur bien sûr » il rit légèrement « c'est une blague hein... Jamie est exceptionnel, du moins c'est mon avis. » il avait toujours vanté les qualités de son frère, même si lui n'arrêtait pas de se comparer à Alfie... Alfie faisait partie de ses gens qui voient du bien dans chaque personne. Et puis même s'il lui arrive de critiquer ses options de carrière, c'est son frère, jumeau en plus, et il l'aime malgré tout. « Mais il a ce don d'être rancunier, et il a nourri cette haine envers moi depuis que je suis parti... donc 5 non…  8 ans de haine, ce qui explique pourquoi il n'a jamais parlé de moi. » Il comprenait pourquoi il le détestait, il avait toujours promis qu'il serait là pour Jamie, comme pour Lily et puis il est parti à Cambridge et ensuite en Afghanistan, Jamie a dû vivre ça comme une trahison, un couteau dans le cœur qui a été planté par son propre frère, par sa moitié.
Il s'était assis et avait regardé les livres, et commença à les feuilletés. Il regarde la belle brune, il savait très bien ce qu'elle voulait, elle voulait savoir les différences entre les deux jumeaux. Ils sont radicalement différents. « Je suis totalement différent de Jamie si c'est ce que vous pensez aussi… Le nombre de fois qu'on a eu le droit à ça… Hum… Je suis le plus sérieux des deux, le rabat-joie… je suis drôle dans ma bizarrerie et voilà… Enfaite je serai horrible en speed dating. » dit-il en riant légèrement un peu honteux. Il ne savait pas vraiment comment se décrire lui-même, parce qu'il n'avait pas envie de paraitre imbu de sa personne … au cours des cinq dernières années les seules informations qu'il donna c'était son nom, et sa fonction.

_ _ _ _ _ _ _ _ _
 
- it's kinda of fun to do the impossible -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Re: do i know you? (alfie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

do i know you? (alfie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une sacrée répétition (Pv Alfie et Monsieur)
» ๑ Alfie of Surrey ~ "Sage comme une image ? Mon oeil !" ๑
» Alfie Howard ♕ My Collection
» Alfie Of Surrey
» Alfie B. Reynolds ⌂ You don't get to choose if you get hurt in this world...but you do have some say in who hurts you.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ THE TOWN :: painswick :: la vieille ville :: la bibliothèque-