Partagez | .
 

 (millie) ☆ i am calling you can't hear me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Millie Stratford

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 60
- AVATAR : elizabeth olsen
- CRÉDITS : wild heart (avatar)
- ÂGE : vingt-trois ans
- EMPLOI : libraire, elle préfère la compagnie des livres que celle des personnes
- SECRETS : cause two can keep a secret if one of them is dead
- POINTS : 194
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Mar 9 Juin - 20:10



AVATAR + ELIZABETH OLSEN - CRÉDIT + ADORINGELIZABETHOLSEN.TUMBLR

millicent 'millie'  stratford
❝ some of them want to use you some of them want to get used by you some of them want to abuse you some of them want to be abused ❞

✣ NOM : Startford. C'est son nom de naissance. Le nom de qu'elle a porté durant quelques années avant de changer, pour qu'il devienne Nightingale durant plus d'une décennie, avant que son nom de naissance lui revienne. Cela aurait dû lui faire plaisir, sauf qu'elle n'est pas à l'aise en le portant. Elle pense qu'elle n'est pas digne de le porter. ✣ PRÉNOM : Millicent. Son véritable prénom. Quoi que d'après ce qu'elle a pu comprendre, les personnes de son entourage l'appelaient le plus souvent Millie. Elle ne connaît pas – ou très peu Millie. Elle est Daisy. Elle a été élevée en tant que Daisy, mais elle doit l'oublier puisqu'apparemment, elle est Millie. ✣ ÂGE : Vingt-trois ans. La seule chose dont elle est sûre. Son âge. A croire qu'on ne lui a jamais menti sur ça. Elle a vingt-trois ans et pourtant elle a encore cette candeur, cette innocence sur son visage, qui l'a fait paraître plus jeune. ✣ LIEU DE NAISSANCE : Painswick. C'est marqué sur son certificat de naissance. Sa mère lui a dit la même chose. Sauf que la jeune femme pensait que c'était parce que sa 'mère' était en vacances là-bas. Que ce n'était pas sa ville natale. ✣ MÉTIER/OCCUPATION : Libraire. Millie a toujours apprécier les livres. Sûrement parce que la lecture était la seule occupation qu'elle avait. La jeune femme est plus à l'aise avec les livres qu'avec de véritable personnes. D'ailleurs à la libraire, il n'est pas rare de la voir en train de lire ou de ranger des livres, plutôt que de conseiller les clients. ✣ SITUATION AMOUREUSE : Célibataire. Un statut qu'elle a depuis sa naissance. Oui, la jeune femme n'a jamais été en couple. Elle n'en a jamais eu l'occasion. Sa 'mère' l'interdisait de voir qui que ce soit. Et bien naïvement, elle lui obéissait. ✣ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle. Elle n'est attirée que par les hommes. Elle le sait, malgré l'absence totale de relation amoureuse qu'elle a pu avoir. ✣ CARACTÈRE : attentionnée, peureuse, altruiste, anxieuse, discrète, hypersensible, douce, crédule, joviale, secrète, calme, nerveuse, patiente, tête en l'air, serviable, légèrement timide, organisée, rancunière, créative, légèrement maniaque ✣ GROUPE : the out-of-towner ✣ AVATAR : elizabeth olsen

who you are
01. Millie, elle est encore vierge. Elle n'a eu aucune relation avec quelqu'un (enfin si on ne compte pas les 'relations' de la maternelle). Elle n'a jamais embrassé personne (du moins de véritable baisers) et donc elle n'est encore moins passée à l'étape supérieure. Elle va terminer vieille fille, elle le sait. 02. Millie, elle est nulle avec tout ce qui est nouvelle technologie. Son premier téléphone portable, elle ne l'a eu que lorsqu'elle a quitté le lycée. L'ordinateur familial qu'elle avait, date de l'âge de pierre. Et lorsqu'on lui parle de Facebook ou Twitter, elle a l'impression qu'on lui parle une autre langue qui lui est complètement inconnue. 03. Millie, elle adore la lecture. C'est une véritable passion, voir une addiction. Pendant quelques années, elle avait eu ce rêve un peu fou de devenir écrivain. L'adolescente qu'elle était avait même commencé à écrire un romain. Sauf que celle qu'elle croyait être sa mère l'a lu et lui a dit que ce n'était qu'un tas d'idiotie et qu'elle devait se consacrer à quelque chose qui lui servirait. Depuis, elle n'a jamais retouché à son manuscrit. 04. Millie, elle n'a pas le permis. Elle n'a jamais touché à une voiture de sa vie. Enfin ça devrait bientôt changer, puisqu'elle s'est décidée à passer le permis. Autant dire qu'elle appréhende un peu. 05. Millie, elle ne boit pas et ne fume pas. Elle n'a jamais eu l'occasion de tester. Et puis, elle en a toujours eu l'interdiction. Et puis, elle ne le veut pas, ça ne l'attire pas tant que ça. 06. Millie, elle adore les orages. Elle adore la lumière des éclairs, le bruit de tonnerre. Elle sait bien que peu de personnes adorent ça. C'est même le contraire. On ne devrait pas adorer ce genre de phénomène, ça fait même un peu peur. Sauf que Millie, elle trouve ça magnifique, voir même reposant. 07. Millie, elle a de gros problèmes de sommeil. Elle n'arrête pas de se réveiller toutes les deux heures. Elle se réveille généralement en sursaut en vérifiant bien qu'elle n'est pas attachée à son lit. 08. Millie, elle a peur de l'eau. Une mauvaise expérience avec un ancien camarade de classe qui l'a poussé dans le grand bassin, là où elle n'avait pas pieds. Elle a failli se noyer. Cela l'a traumatisée, et pas qu'un peu. Depuis cet incident, elle n'a pas seulement peur de l'eau, mais aussi n'a jamais appris à manger. 09. Millie, elle a pris cette habitude de se balader en ville, lorsqu'elle n'arrive pas à dormir. Elle se balade en ville en pleine nuit avec l'espoir de se sentir plus à l'aise dans cette ville qui lui est quasiment inconnue. 10. Millie, lorsqu'elle est stressée – ce qui arrive souvent – elle fait le ménage, elle déplace les meubles. Cela lui permet de penser à autre chose pendant un cours moment. C'est pour ça que la décoration de sa chambre change aussi souvent ou que ses colocataires ne se plaignent pas au niveau du ménage.  


informations sur le joueur:
 

_ _ _ _ _ _ _ _ _
i watch from a distance seventeen and i'm short of the others dreams of being golden and on top it's not what you painted in my head there's so much there instead of all the colors that i saw we all are living in a dream, but life ain't what it seems oh everything's a mess and all these sorrows i have seen they lead me to believe that everything's a mess
Revenir en haut Aller en bas
Millie Stratford

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 60
- AVATAR : elizabeth olsen
- CRÉDITS : wild heart (avatar)
- ÂGE : vingt-trois ans
- EMPLOI : libraire, elle préfère la compagnie des livres que celle des personnes
- SECRETS : cause two can keep a secret if one of them is dead
- POINTS : 194
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Mar 9 Juin - 20:10

making history
L'enfance. Ce moment d'innocence où on pense que tout le monde a un bon côté, que personnes ne vous veulent du mal. Où on croit que le monde ressemble à celui des bisounours. Millie faisait partie de ses enfants qui voyaient le monde dans ce genre. Millicent, elle était trop innocente, trop douce pour voir les mauvais côtés de ce monde. Elle était ce genre de petite fille qui allait voir des inconnus, alors que ses parents lui disaient ne pas le faire, que c'était dangereux. Est-ce qu'on pouvait en vouloir à une fillette de six ans ? De plus, Millie avait déjà cette envie d'aider les personnes qui semblaient être en difficulté. C'était ce qui s'était passé ce jour-là. Exceptionnellement, la fillette devait rentrer seule. Le chemin n'était pas long. Elle ne risquait rien. Grosse erreur. Il y avait cette femme. Elle était seule sous la pluie, essayant de réparer une voiture. Elle était venue vers elle lui tendant un parapluie. Cette femme lui avait souri. Elle ne pouvait pas être si méchante que ça. Alors, elle était restée à ses côtés. Millie était assise dans la voiture de l'inconnue pour se protéger de cette pluie. La fillette avait commencé à lui parler de tout et de rien. Surtout de rien. En même temps, elle n'avait que six ans. Lorsque cette femme semblait avoir terminé avec sa voiture, elle avait gentiment demandé à la fillette blonde si elle pouvait la raccompagner jusqu'à chez elle en guise de remerciement. Naïvement, elle avait accepté. Elle ne se doutait pas de ce qui allait lui arriver. Cette femme était si gentille avec Millie. Elle lui avait même offert quelques gâteaux. Gourmande qu'elle était, la fillette s'était empressée d'en manger quelques-uns. Millicent commençait à se douter de quelques choses lorsqu'elle vit le panneau qui indiquaient qu'elles étaient en train de quitter la ville de Painswick. « Ma maison n'est pas là. » La blonde s'était tournée vers cette femme. Elle avait un sourire doux. Un sourire qui ne paraissait pas lui vouloir du mal. « On rentre à la maison Daisy. » « Je m'appelle Millie et ... » « Tu t'appelles Daisy ! » Cette femme, qui lui avait toujours d'une manière douce, s'était soudainement mise à crier. Millie commençait à être apeuré, elle avait sursauté à cause de la réaction que cette femme a eue. Quelque chose n'allait pas. Pourquoi l'appeler Daisy. Elle lui avait dit plus tôt que son prénom était Millie. Pourquoi l'emmenait-elle en dehors de sa ville natale. La fillette se posait tout à un tas de questions. Elle les aurait sans doute posé, mais elle avait peur. Mais qu'est-ce qu'elle pouvait faire. Ce n'était qu'une enfant après tout. La voiture s'éloignait de Painswick. Et plus la voiture quittait la fille, plus Millie se sentait fatiguée, ses yeux commencèrent à se fermer lentement. Les gâteaux qu'elle avait mangé peu de temps auparavant était un piège, mais elle ne pouvait pas le savoir. La fillette s'éloignait de ses parents, de son petit frère, de ses amis. Elle allait disparaître. Elle allait devenir quelqu'un d'autre. Et ça pour la simple raison qu'elle n'avait pas écouté le conseil ses parents. Millie n'aurait pas dû faire confiance à cette inconnue.

Millie n'existait plus. Elle avait disparu petit à petit. A chaque fois que la fillette prononçait ce nom, cette personne lui servait à présent de mère lui faisait bien comprendre que plus jamais elle ne devrait le dire. Millie n'était autre que le prénom que ces imposteurs lui avait donné. Millie n'était rien. Elle devait complètement l'oublier. Elle était Daisy. Daisy Nightingale. Elle était sa fille et elle devait lui obéir. La fillette de six ans qu'elle était, avait bien du mal à comprendre ce qui se passait. Elle passait ses journées dans une petite pièce sombre, à crier, à pleurer, à demander ses parents. Elle voulait rentrer chez elle. Mais cette femme, sa mère, lui répétait sans cesse qu'elle était déjà chez elle, qu'elle était déjà à la maison. Durant des mois, elle a dû endurer ce calvaire. Où la fillette a dû endurer les changements plus que soudain d'humeur de cette femme. Elle pouvait se comporter de la manière la plus douce possible, se comporter comme une mère attentionnée, lorsque l'enfant eu le malheur de prononcer un seul mot de travers, elle se mettait dans une colère noire, n'hésitait pas à frapper la fillette qui n'avait rien demandé. Petit à petit, Millie disparaissait, tandis que Daisy faisait son apparition. Au départ, ce n'était que pour faire plaisir à cette femme, qu'avec un peu de chance, elle réussirait à l'amadouer et peut-être qu'elle allait la laisser partir. Mais elle était jeune et naïve, alors les paroles de cette femme, de cette unique personne qu'elle pouvait côtoyer. Il n'avait fallu qu'une simple petite phrase pour que la fillette se remette complètement en question. « Si ceux que tu appelles tes parents le sont réellement, pourquoi est-ce qu'ils ne font pas tout pour venir te chercher ? S'ils ne font rien, c'est qu'ils ont quelques choses à cacher. Tu es ma fille, pas la leur. » Et si elle avait raison. Si elle ne faisait que pour son bien. Oui, elle se mettait en colère, mais peut-être parce que cela lui faisait mal de voir sa fille se comporter avec elle comme avec une inconnue. Elle commençait à lui trouver des excuses. Elle commençait à penser à réellement que c'était de sa faute si elle se comportait ainsi. Qu'elle méritait les coups qu'elle prenait. Elle n'était qu'une enfant et elle était plus qu'influençable. Les souvenirs de sa vie en tant que Millie pour laisser apparaître Daisy. La fillette commençait à devenir la fille que sa nouvelle mère avait toujours voulu. Elle avait réussi. En l'espace de quelques moins Millicent Stratford n'existait plus.

Les murs de la maison la rendait malade. Elle n'en pouvait plus de voir que ça. Daisy avait envie de voir autre chose. Mais sa mère l'en empêchait. Si elle pouvait, elle l'empêcherait même de quitter le domicile familiale pour ne pas aller au lycée. Mais là aussi, l'adolescente trouvait des raisons à sa mère. Elle avait juste peur de voir sa fille s'en aller loin d'elle. Mais Daisy avait 16 ans. Elle avait envie de voir autre chose que les murs de cette maison. Alors elle avait tenté l'impossible. Elle avait essayé de faire le mur. Cela semblait si irréel pour la jeune femme. Elle était excitée à pouvoir se promener un peu dehors. Voir le monde extérieur. Et pourtant, elle ne pouvait pas s'empêcher de se sentir coupable envers sa mère. Et si elle se réveillait durant la nuit et qu'elle allait vérifier si Daisy était bien dans sa chambre. Comment allait-elle réagir à cette trahison ? Oui parce que partir ainsi est quasiment synonyme de trahison pour la mère de la jeune femme. Et puis, pour qu'elle puisse sortir de la maison, c'était un véritable parcours du combattant. Elle devait déjà arriver à se détacher de son lit. Une précaution que sa mère avait prise parce qu'enfant, elle avait des crises de somnambulisme et que cela lui évitait d'errer un peu partout. Cela la gênait au départ, elle s'était habituée. Daisy avait trouvé un moyen de se détacher. Mais une fois que l'adolescent ai passé cette étape, il fallait qu'elle arrive à sortir. Sauf que sa mère avait installé une alarme qui se déclenchait si quelqu'un sortait. Encore une précaution dû au somnambulisme de Daisy – du moins elle le croyait. Il fallait donc qu'elle arrive à désactiver l'alarme tout en étant discrète. Presque une mission impossible pour l'adolescente. Déjà parce qu'il fallait qu'elle passe devant la chambre de sa mère. Un moment plus que stressant. Elle s'était d'ailleurs arrêtée quelques secondes devant, s'arrêtant même de respirer pour s'assurer qu'elle ne craignait rien. Elle avait descendu les escaliers sur la pointe des pieds, ayant presque une crise cardiaque dès qu'elle entendait le bois craquer sous ses pas. Et elle était arrivée près du boîtier qui devait enlever l'alarme. Surtout ne pas se tromper. Si au bout de trois fois, elle n'avait pas réussi à trouver, l'alarme se déclencherait. Première tentative, elle avait essayé sa date de naissance. Rien. Deuxième tentative. La date de naissance de sa mère. Ce fut un échec aussi. Elle restait quelques petites minutes devant l'appareil. C'était son dernier essai. Est-ce qu'au moins, le code était une date ? Elle l'espérait. C'était souvent ça. La date où elle avait retrouvé sa mère. L'adolescente sentait son cœur battre rapidement. Elle avait fermé quand elle appuyait sur le bouton pour valider. Elle s'attendait presque à entendre l'alarme. Mais non. Elle avait réussi. Un large sourire s'était dessiné sur son visage. Daisy s'était dirigée vers la porte, mais quelque chose l'en avait empêché. Une voix. Sa mère. Et le beau sourire qu'elle avait, n'était plus sur son visage. « Où comptais-tu aller à cette heure-ci ? Dans cette tenue ? Comment as-tu pu réussir à te détacher ? Tu voulais que j'ai une crise cardiaque c'est ça ? Ou alors tu comptais me quitter pour de bon ? Pourquoi est-ce que tu veux me rendre aussi malheureuse ? Qu'est-ce que j'ai pu te faire pour mériter ça. Ne suis-je pas une bonne mère ? » Daisy ne savait pas si sa mère était en colère ou triste. Sans doute, un peu des deux. Elle l'avait attrapé par le bras pour la ramener dans sa chambre. Elle serrait trop fort le bras de l'adolescente. Elle continuait de lui crier dessus. Les larmes commencèrent à monter. « Je voulais juste sortir un peu. Des personnes du lycée organisaient une fête. Je voulais juste y aller. Être une adolescente normale ! Mais tu veux jamais que je sorte ! C'est à peine si je peux sortir pour aller au lycée !Tout le monde dit que je suis bizarre et c'est entièrement ta faute ! » C'était la première fois qu'elle osait s'adresser ainsi à sa mère. Elle avait aimé ça. Tenir tête à ce qu'elle croyait être sa mère. Dire enfin tout ce qu'elle pensait, de vider son sac, durant ses dix années. Elle se sentait comme libérée d'un poids. C'était sans compter la réaction de sa mère. Elle fut immédiate. La peau de sa joue lui brûlait. De nouvelles larmes commençaient à lui monter aux coins des yeux. « Je fais ça pour te protéger. Tu ne te rends pas compte que c'est dangereux dehors. Que je peux encore te perdre. Je fais ça pour ton bien. » L'adolescente s'était mise à pleurer. Demandant pardon à sa mère, comme d'habitude. Elle espérait même qu'elle soit clémente à son égard. Ce ne fut pas le cas. La punition fût à la hauteur de sa trahison. Elle était restée dans sa chambre pour le reste de l'année. Et à la prochaine rentrée, elle changerait de lycée. Cela faisait la troisième fois que cela se produisait durant ses deux années. A chaque fois qu'elle essayait de s'échapper. Un moyen que sa mère avait pour lui faire comprendre qu'elle ne sortirait jamais de cette maison. Qu'elle y serait toujours prisonnière.

Elle lui avait menti. Durant toutes ses années, elle avait osé lui mentir. Elle avait osé lui dire qu'elle était sa véritable mère. Que les quelques petites années qu'elle avait pu vivre à Painswick n'était qu'un mensonge, qu'une mascarade. C'était sa vie à Londres, cette vie de prisonnière, qui était un gros mensonge. Elle avait vingt-et-un ans et elle avait enfin découvert la vérité. La jeune femme était curieuse. Elle a recherché des informations sur sa ville de naissance. Sa 'mère' lui en parlais très peu. Elle ne comprenait pas pourquoi elles n'étaient pas restées là-bas et s'étaient installées dans la capitale anglaise. Lorsque la jeune femme posait malheureusement cette question, sa soit-disant mère se mettait en colère et évitait la question. Une simple recherche sur internet et elle avait découvert la vérité. Elle avait vu ces articles concernant la disparition d'une fillette de six ans à Painswick. Millie Stratford. Cette dizaine d'années qu'elle avait vécu en tant que Daisy était un gros mensonge. Elle voulait des explications. Elle était donc allée voir sa mère. C'était sans doute une erreur. Elle avait imprimé les articles pour lui montrer. Pour lui prouver que ses véritables parents la cherchaient. Sauf que la jeune femme n'avait pas prévu la réaction que sa mère pouvait avoir. Elle s'était déjà montrée violente.  Et à chaque fois, elle arrivait à lui trouver des excuses, elle n'avait pas si peur que ça. Ce n'était plus le cas. Elle était effrayée. Plus que les fois précédentes. Elle s'était mise à courir vers sa chambre. Elle s'y était même enfermée. Sa 'mère' frappait à la porte. Daisy – ou Millie, elle ne savait même plus qui elle était – avait peur qu'elle détruise cette porte en bois. Comme un réflexe, elle avait sortie son téléphone portable de sa poche. Sa carte de sortie. Elle avait appelé le numéro de la police et avait essayé d'expliquer la situation entre les quelques sanglots. Le temps que les secours arrivent fut interminable pour la jeune femme. Elle était restée dans un coin de sa chambre, recroquevillée sur elle-même. Elle avait été enfermée une dizaine d'années. Elle avait vécu une vie qu'elle n'avait pas choisi. Une vie qui n'aurait pas dû être la sienne. Quinze années de gâchés. Mais maintenant tout était fini. Des policiers l'avaient fait sortir de cette maison. Ce fut la première fois en quinze ans, qu'elle sortait de cette maison pour aller autre part que dans une école. On l'avait emmené dans un hôpital pour lui passer tout un tas de test pour vérifier qu'elle allait bien. Sa famille était là. Ses parents. Son frère. Elle était libre. Libre de rentrer chez elle. Elle aurait dû être heureuse de les voir. Ce n'était pas le cas. Elle était encore plus perdue. Elle avait l'impression d'être une étrangère. Peut-être qu'elle avait eu tort de faire cette recherche.

Millie. Elle était Millie et non Daisy. Daisy n'existait pas. Daisy n'existait plus. Elle existait juste dans la tête de cette folle qui n'avait pas pu faire le deuil de son enfant. Deux ans qu'elle était rentrée 'chez elle'. Deux ans qu'elle était redevenue Millie. Elle avait encore du mal à se reconnaître quand on l'appelait par ce prénom. Elle était rentrée à la maison. Intérieurement, elle s'imaginait sans doute que rien n'avait changé. Elle avait tort. Tout avait changé (sauf sa chambre qui était restée la même et qui la rendait légèrement mal à l'aise). Ses parents avaient divorcés. Sa mère allait se remarier. Son frère, Emrys, n'était plus le bébé dont elle se pouvait avoir quelques souvenirs. Il avait grandi. Il était méconnaissable. Peut-être qu'elle s'attendait à un accueil à un peu plus chaleureux. Pourquoi est-ce qu'il lui ferait un accueil dans ce genre, alors qu'il n'avait quasiment pas de souvenir d'elle. Tout le monde avait continué sa vie et la jeune femme pensait que tout allait redevenir normal. Elle pensait être heureuse en retournant vivre à Painswick. C'était le contraire qui s'était produit. Elle n'avait pas l'impression d'être à sa place. Peut-être qu'elle aurait dû rester enfermer dans cette maison à Londres. Au moins, elle n'aurait pas cette impression d'être de trop. Peut-être qu'elle devrait quitter cette ville pour de bon. Sauf qu'elle ne voulait pas. Elle ne pouvait pas. Sa famille – bien que ce concept lui paraisse plus qu'étrange et qu'elle a cette sensation qu'elle n'est plus vraiment la sienne – était là. Ils venaient de la retrouver. Il était impossible pour Millie de les abandonner de nouveau.

_ _ _ _ _ _ _ _ _
i watch from a distance seventeen and i'm short of the others dreams of being golden and on top it's not what you painted in my head there's so much there instead of all the colors that i saw we all are living in a dream, but life ain't what it seems oh everything's a mess and all these sorrows i have seen they lead me to believe that everything's a mess
Revenir en haut Aller en bas
Violett Dashwood
~ ROSES IN THE RAIN
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 665
- AVATAR : Lily Collins
- CRÉDITS : tumblr + schyzophrenic
- ÂGE : 22 ans
- EMPLOI : Danseuse classique du Royal Ballet
- SECRETS : Danseuse classique cocaïnomane dépressive célèbre
- POINTS : 900
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Mar 9 Juin - 20:12

Hoooo Liz Olsen ** Trop joulie !

Bienvenido parmis nous les fous ! sexe coeur coeur go go ilu ilu

_ _ _ _ _ _ _ _ _
-IT MEANS I STILL LOVE YOU -
if this was us meeting for the first time, i'd do it all again. everything. the fucks, the fuck ups, everything.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Mar 9 Juin - 20:14

Citation :
@jack : millie serait certainement rester en Angleterre, mais ils auraient très bien pu se rencontrer quand elle serait revenue pls j'ai vu qu'il vivait en colocation, peut-être que millie pourrait être sa colocataire ?
Oh ouiiiii, viens vivre avec moi ronde feu (après je n'étais pas fermée à l'idée d'être à plusieurs dans une grande maison par exemple -façon la maison de Meredith dans Grey's Anatomie-, Jack a du fric, même s'il ne le dit pas XD T'en dirais quoi ?)

Bienvenue et bon courage pour ta fiche wtf calin
Revenir en haut Aller en bas
Alfie Rhys

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 556
- AVATAR : Aaron Johnson.
- CRÉDITS : primbird
- ÂGE : twenty-four year old.
- EMPLOI : médecin
- SECRETS : too many for you to understand.
- POINTS : 453
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Mar 9 Juin - 20:15

BIENVENUUUUUUE officiellement, avec la belle Elizabeth huug
Bon courage avec ta fiche love I love you

_ _ _ _ _ _ _ _ _
 
- it's kinda of fun to do the impossible -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Mar 9 Juin - 20:31

Ma couuuuuuuuupine excluuuuue jotem jotem
On va se serrer les coudes string
Officiellement bienvenue ma belle niais
Revenir en haut Aller en bas
Chris E. Donnelly

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 822
- AVATAR : Taron Egerton
- CRÉDITS : Cheschirecat - Tumblr
- ÂGE : 22 ans
- EMPLOI : Entre deux jobs
- POINTS : 450
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Mar 9 Juin - 21:31

ce choix de fou bril
Bienvenue ici Mam'zelle bril

_ _ _ _ _ _ _ _ _
Fire meet Gasoline +I want to burn with you tonight Hurt me There's two of us Bristling with desire The pleasure's pain and fire Burn me




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Mar 9 Juin - 21:32

lizzie plz
bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Dashwood

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 610
- AVATAR : hayley atwell.
- CRÉDITS : avatar@Lannisters, sign@tumblr.
- ÂGE : trente-huit ans.
- EMPLOI : bibliothécaire bénévole.
- SECRETS : aucun, voyons.
- POINTS : 534
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Mar 9 Juin - 23:09

j'en ai du retard à rattraper dead je checkerai les invités juste après du coup eheh
dans tous les cas bienvenue parmi nous, elizabeth est un super choix woo bril

_ _ _ _ _ _ _ _ _

≈ i've been losing sleep
jusqu'à ce que je craque, jusqu'à ce que mes valeurs s'effondrent  et que je passe à l'acte. alors calmement tout explose, il y aura l'avant et l'après, comme une dose d'adrénaline  sulfureusement injectée. et puis je rentre tous les soirs chaque fois un peu plus tard, avant chaque baiser c'est la douche pour se dire bonjour et bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Millie Stratford

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 60
- AVATAR : elizabeth olsen
- CRÉDITS : wild heart (avatar)
- ÂGE : vingt-trois ans
- EMPLOI : libraire, elle préfère la compagnie des livres que celle des personnes
- SECRETS : cause two can keep a secret if one of them is dead
- POINTS : 194
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Mer 10 Juin - 6:45

merci tout le monde pour cet accueil bril bril 

@jack : oh oui une coloc' à la grey's anatomy ça peut être sympa wtf wtf je dis oui et re-oui red je te mpotte pour qu'on en discute pervy 

@alfie :
Spoiler:
 


_ _ _ _ _ _ _ _ _
i watch from a distance seventeen and i'm short of the others dreams of being golden and on top it's not what you painted in my head there's so much there instead of all the colors that i saw we all are living in a dream, but life ain't what it seems oh everything's a mess and all these sorrows i have seen they lead me to believe that everything's a mess
Revenir en haut Aller en bas
Charlie H. Debenham

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 292
- AVATAR : Dylan O'Brien
- CRÉDITS : mia san mia & tumblr
- POINTS : 45
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Mer 10 Juin - 12:59

roh mais quel bon choix de vava, elle a une de ces bouilles hehe mwah
wilkommennnn yo

_ _ _ _ _ _ _ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Millie Stratford

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 60
- AVATAR : elizabeth olsen
- CRÉDITS : wild heart (avatar)
- ÂGE : vingt-trois ans
- EMPLOI : libraire, elle préfère la compagnie des livres que celle des personnes
- SECRETS : cause two can keep a secret if one of them is dead
- POINTS : 194
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Mer 10 Juin - 15:52

et que dire d'O'Brien hehe hehe
merci bril bril

_ _ _ _ _ _ _ _ _
i watch from a distance seventeen and i'm short of the others dreams of being golden and on top it's not what you painted in my head there's so much there instead of all the colors that i saw we all are living in a dream, but life ain't what it seems oh everything's a mess and all these sorrows i have seen they lead me to believe that everything's a mess
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Jeu 11 Juin - 15:37


Bienvenue par ici petit chat,
bon courage pour ta fiche! coeur2
Revenir en haut Aller en bas
Millie Stratford

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 60
- AVATAR : elizabeth olsen
- CRÉDITS : wild heart (avatar)
- ÂGE : vingt-trois ans
- EMPLOI : libraire, elle préfère la compagnie des livres que celle des personnes
- SECRETS : cause two can keep a secret if one of them is dead
- POINTS : 194
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Jeu 11 Juin - 15:43

Crystal pitie pitie pitie et puis freya, j'adore ce prénom pitie pitie
merci bril bril

_ _ _ _ _ _ _ _ _
i watch from a distance seventeen and i'm short of the others dreams of being golden and on top it's not what you painted in my head there's so much there instead of all the colors that i saw we all are living in a dream, but life ain't what it seems oh everything's a mess and all these sorrows i have seen they lead me to believe that everything's a mess
Revenir en haut Aller en bas
Violett Dashwood
~ ROSES IN THE RAIN
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 665
- AVATAR : Lily Collins
- CRÉDITS : tumblr + schyzophrenic
- ÂGE : 22 ans
- EMPLOI : Danseuse classique du Royal Ballet
- SECRETS : Danseuse classique cocaïnomane dépressive célèbre
- POINTS : 900
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   Jeu 11 Juin - 18:19

OMG ton histoire est tellement touchante et triste dead dead

Je te valide avec plaisir ! A toi la fiche de lien et les rps ! N'oublie pas de recenser ton métier ou de demander un logement si tu le souhaites jotem jotem

_ _ _ _ _ _ _ _ _
-IT MEANS I STILL LOVE YOU -
if this was us meeting for the first time, i'd do it all again. everything. the fucks, the fuck ups, everything.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Re: (millie) ☆ i am calling you can't hear me   

Revenir en haut Aller en bas
 

(millie) ☆ i am calling you can't hear me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RPG :: LONDON CALLING
» just wanna keep calling your name (liam)
» LONDON CALLING TO THE FARWAY TOWNS
» London calling - So what ?
» Sea's Calling, young Pirate!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ THE TOWN :: le voisinage :: les habitants :: bienvenue chez vous-