Partagez | .
 

 FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fionà C. Rhys-Newton

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
- MESSAGES : 32
- AVATAR : Nina Dobrev
- CRÉDITS : uc
- ÂGE : 19 ans
- EMPLOI : Barmaid dans une boite de nuit
- POINTS : 29
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Dim 2 Mar - 17:36



AVATAR + NINA DOBREV - CRÉDIT + MYRTILLE

   Fionà Coraleen Rhys-Newton
❝ I'm the master of my fate, the captain of my soul ❞

   
✣ NOM : Rhys-Newton ✣ PRÉNOM : Fionà Coraleen ✣ ÂGE : 19 bougies ✣ LIEU DE NAISSANCE : Liverpool, UK ✣ MÉTIER/OCCUPATION : Barmaid dans une boite de nuit pour le moment ✣ SITUATION AMOUREUSE : Célibataire ✣ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle ✣ CARACTÈRE : Peste, garce, arrogante, prétentieuse, moqueuse, agit essentiellement par intérêt, franche, susceptible, rancunière, superficielle, manipulatrice, gentille et drôle seulement avec ses amis. ✣ GROUPE : The Floating Voters ✣ AVATAR : Nina Dobrev

who you are
A son arrivée à Painswick, elle a commencer à faire du basket et il s'avère qu'elle adore ce sport. + Elle ne démarre jamais une journée sans une tasse de café. + C'est encore une grande gamine, elle adore les dessins animés, surtout les Walt Disney. + Elle rêve de devenir célèbre. + Elle roule en Lexus, une voiture qui lui a été offerte quand elle travaillait en tant que mannequin à Londres. + Elle a toujours préféré la compagnie des garçons car c'était moins prise de tête que les filles et elle pouvait être le centre d'intérêt de ces messieurs. + Elle a un an d'avance en cours. + Elle a toujours été populaire et au lycée, c'était la fille que la plupart des garçons voulaient mettre dans leur lit. + Elle se moque pas mal de ce que les gens  peuvent penser d'elle. + Elle ne parle jamais de son passé et peut paraître mystérieuse. Elle part du principe que moins les gens en savent sur elle, mieux elle se porte.

   making history
SOUVENIR UN.

« Putain mais t’as besoin de t’en prendre à elle pour passer ta colère ? Sérieux, elle t’a fit quoi cette gamine ? » hurla ma mère pour la énième fois sur mon père. En réalité, cet homme qui est souvent violent avec moi n’est pas mon vrai père. Je crois qu’il ne m’a jamais réellement aimé. Il a toujours été comme ça avec moi. Seulement c’est devenu pire lorsqu’il a appris que je n’étais pas sa fille biologique. Peut-être qu’au final, c’était sa façon de me montrer qu’il m’aimait. « Lâches-moi, j’fais ce que je veux avec elle ! » renchérit mon père. J’étais dans ma chambre mais j’entendais tout. On habitait dans un petit appartement en périphérie de Liverpool en Angleterre. Ma mère travaillait comme serveuse tandis que mon père touchait le chômage. Autant vous dire que l’argent qui tombe du ciel, je ne connaissais pas. « Ah ouais ?! Et ça t’avances à quoi d’être comme ça avec elle ? C’est ta fille bordel ! » Cca, c’est la chose que ma mère n’aurait jamais dû dire. Elle avait eu une aventure avec un homme marié et mon soi-disant père avait fini par le découvrir. Il souffrait et le meilleur moyen de se calmer c’était de passer ses nerfs sur moi. Ce jour-là, je me souviens du silence qui a suivis la réflexion de ma mère. Il était froid. Glacial. J’étais pétrifiée. J’avais peur qu’il vienne une nouvelle fois me faire du mal. Je ne sais pas vraiment ce qu’il s’est passé, mais j’ai entendu un claquement de porte au bout d’une dizaine de minute. J’avais deux ans. Je ne savais pas vraiment ce qu’il se passait. J’ai hésité avant de sortir de ma chambre. Lorsque je suis arrivée dans le salon, j’ai vu ma mère, en pleurs. « Il est partit où papa ? » Je ne comprenais les histoires de grandes personnes. Ce jour-là, ma mère m’a pris dans ses bras, elle m’a rassuré, elle m’a dit que tout irait bien. Mais elle n’a jamais répondu à ma question. De toute façon, au bout de quelques mois, j’ai finis par arrêter d’attendre qu’il revienne. Je n’ai plus jamais entendu parler de lui.

SOUVENIR DEUX.

On a pas tous d’être née sous une bonne étoile. Certains ont plus de chance que d’autres. Moi je fais sans doute partis de ces personnes qui n’ont pas de chance. Ces personnes souvent rejetés par la société parce qu’elle ne rentre pas de le moule. C’était un soir d’hiver, j’avais sept ans lorsque les services sont venus me chercher à l’hôpital. « Ecoute, on sait que c’est difficile mais on a retrouvé la trace de ton père… Je n’attendis pas que la femme en face de moi termine sa phrase : « J’veux pas le voir… » Elle m’avait fait un bisous sur le front et m’avait simplement répondu que c’était mon père biologique qui avait été retrouvé. Lui et sa femme avait accepté, après mûre réflexion, que je serais mieux chez eux que dans un orphelinat. Ma mère est morte dans un incendie qui avait été déclenché volontairement dans le restaurant où elle travaillait. Je me souviens des policiers qui m’avaient demandé d’identifier le corps. Je me souviens l’engueulade monstrueuse que nous avions eu la veille. Je m’en voulais. Je crois qu’à ce moment-là, j’aurais donné n’importe quoi pour remonter le temps, l’espace de quelques secondes. Juste pour changer certaines choses. Juste pour lui dire au revoir. Ou simplement, juste pour l’empêcher d’aller à son travail ce jour-là. Suite à cela, j’ai donc débarqué à Painswick, dans une famille qui avait beaucoup plus de moyens que ce que j’aurais pu espérer. Pendant quelque temps, je me suis refermée sur moi-même. J’ai consulté un psychologue pendant quelques mois. Il a conseillé à mes parents de m’inscrire à une activité extra-scolaire. J’ai choisis le basket. Ce que personne ne semblait remarquer, c’est que je me forgeais petit à petit une carapace. J’étais une peste avec les autres enfants à l’école. Je détestais ma nouvelle famille, sauf mon père, et je leur faisais bien remarquer. J’avais bien compris qu’ils étaient riches et j’essayais toujours de me faire acheter de nouvelles choses. Parfois ça passait, d’autres fois non.

SOUVENIR TROIS.

« C’est hors de question que je mange ce truc. » dis-je à ma mère de substitution d’un ton ferme en montrant le plat d’épinard qu’elle venait de me servir. Si les rapports avec mon vrai père étaient plutôt bon, ceux avec ma belle-mère et mon demi-frère était beaucoup plus compliqués. Je faisais tout ce qui était possible pour faire enrager ma belle-mère. En ce qui concerne mon demi-frère, je jouais un double jeu avec lui : je jouais les filles gentilles et il ne semblait pas remarqué que je le manipulais avec brio. « Tu manges ce que tu as dans ton assiette ! Non mais tu crois quoi ? Qu’à one ans, tu vas faire la loi ? » répondit-elle sur un ton aussi ferme que le mien. N’ayant pas eu ce que je voulais, je croisais les bras et fronçait les sourcils. Non mais elle se prenait pour qui elle, franchement ? « Je veux des frites. Donne-moi des frites. » Il était hors de question que je mange des épinards. Déjà, j’avais horreur de ça et puis j’avais envie de frites. Elle me regarda. Elle soupira. « Tu n’auras pas de frites. C’est soit tu manges ce que tu as dans ton assiette, soit tu quittes la table. Tu choisis. » Sans un mot, je me levais de table et me dirigeait alors vers ma chambre. Je préférais ne pas manger plutôt que d’avaler des épinards. Lorsque mon père rentra ce soir-là, il devait sûrement se demander ce qu’il se passait encore dans cette foutue maison. Ma belle-mère lui avait tout raconté. Il était venu me voir dans ma chambre pour essayer de comprendre pourquoi je réagissais comme ça. Je lui avais expliqué que ma mère, quand elle était encore en vie, me faisait toujours des plats que j’aimais. Il m’avait répondu qu’ici ce n’était pas un restaurant. Au final, ce soir-là, je n’ai pas mangé les épinards que ma mère de substitution m’avait servis. Je n’avais pas eu de frites non plus. J’avais simplement mangé un peu de viande, de la salade et un dessert.

SOUVENIR QUATRE.

« Putain, Fionà, c’est une blague j’espère ?!» Mon demi-frère devait sûrement avoir appris que je sortais depuis peu avec son meilleur ami. J’avais un an d’avance en cours, le meilleur ami en question en avait un de retard. Je le connaissais par mon aîné mais, on n’avait pas mis longtemps avant de sortir ensemble. J’avais quatorze ans, il en avait seize. Les histoires d’amour et moi, ça a toujours fait deux. C’est sans doute ça qui ne plaisait pas à mon demi-frère. Pour l’embêter, j’avais répondu sur un ton le plus naturel du monde. « Est-ce que je pourrais savoir de quoi tu parles ? Il était entré dans ma chambre sans gêne. Certes, il n’y avait pas marqué ‘’défense d’entrée’’ dans ma chambre mais bon quand même… C’était mon espace. « Fait pas l’innocente, s’il te plaît. » Je fis une grimace qui lui fit comprendre que je ne voyais pas de quoi il parlait. J’adorais prendre les gens pour des cons. C’était l’une de mes spécialités. « Toi et mon meilleur ami, Fionà. J’les connais les filles dans ton genre, j’te vois assez au lycée pour savoir que t’es pas une fille faîte pour lui. Tu tiens trop à ta popularité pour être sincère. » J’avais soupiré. Il tenait vraiment de sa mère celui-là. « Et alors ? C’est pas de ma faute si ton pote ne peut pas résisté à mes charmes. Qu’est-ce tu veux, j’suis parfaite, tous les mecs me veulent, j’ai fait mon choix. Il y a des chances que ça ne dure pas longtemps mais t’inquiètes pas, je te promets de ne pas le faire souffrir. » Je lui avais ensuite lancé un sourire sadique qui en disait long. Déjà à quatorze ans, je n’étais pas le genre de fille en qui les garçons pouvaient avoir confiance. J’étais beaucoup trop convoitée et beaucoup imbue de ma petite personne pour me soucier d’avoir des sentiments pour un garçon. Mon demi-frère n’a pas su quoi répondre mais une chose est sûre, il a tout fait pour nous séparer. Au début, ça n’a pas marché mais il a fini par arriver à ses fins. Est-ce que j’ai été malheureuse ? Absolument pas. J’ai toujours refusé de souffrir pour un garçon.

SOUVENIR CINQ.

« J’ai décidé de me casser à Londres. J’ai envie de devenir mannequin et ce n’est certainement pas ici que je ferais carrière. » avais-je lancé un soir à table alors que je vansi d’obtenir mon diplôme. J’avais seize ans, enfin j’allais avoir mes dix-sept bougies quelques jours plus tard. « Et t’as l’intention de te payer un appartement avec quel argent ? » Pour moi, ça tombait sous le sens que c’était clair que mes parents ne pouvaient qu’accepter de me payer un logement à Londres. En tous cas, mon père n’avait pas le droit de refuser. Après tout, c’était lui qui avait eu une relation extra-conjugale, non ? S’il le fallait, je pourrais aisément remettre ça sur le tapis. Ca ne ferait qu’une dispute de plus, après tout. « Vous avez un compte en banque, non ? » Ma mère allait me rétorqué quelque chose mais mon père la coupa presque automatiquement. « En gros, tu veux qu’on te paie un appartement à Londres ? C’est ce que t’essais de nous dire ? » Je continuais de manger mes pâtes, puis levais alors les yeux vers mon père qui a eu le culot de me reconnaître à l’hôpital et qui n’a pas assumer derrière d’avoir une relation extra-conjugale. « C’est la moindre des choses que tu puisses faire, tu crois pas ? » Il savait qu’il était coincé. Ce n’est pas parce que c’était la seule personne autour de cette table que je tolérais, que j’étais incapable de lui faire du mal pour obtenir ce que je voulais. Après quelques minutes de négociations, ils ont fini par accepter. Au moins, ma belle-mère n’aurait plus à me supporter.

SOUVENIR SIX.

« Ta carrière pourrait vraiment décollé si tu faisais des photos plus dénudées ma belle, pourquoi tu refuses ? » Je n’avais pas énormément de succès mais les meilleurs photographes s’arrachaient des séances photo avec moi. Je ne parlais presque plus à mes parents, ni à mon demi-frère. Je rêvais de gloire mais je refusais de faire des photos dénudées. Non pas que c’est le genre de chose qui ne me plairait pas mais plutôt parce que j’estimais que les garçons qui voulaient me voir dénudés devaient le mérité. Je valais mieux qu’une page de magazine en maillot de bain ou en monokini. « J’fais ce que j’veux, non ? » Non mais franchement, il se prenait pour qui ce photographe ? S’il voulait se rincer l’oeil pendant ses séances photos, ce n’est certainement pas avec moi que ça se passerait. « Je pense que t’es pas en position pour jouer les stars offensés ? Qui te connaît à part quelques photographes bien réputés ? Tu veux devenir la future Kate Moss oui ou non ? » Je détestais les hommes qui insistait pour obtenir ce qu’il voulait. Franchement, j’avais beaucoup trop de fierté pour accepter aussi facilement de faire ce genre de photo. « Ouais mais pas comme ça. Tu m’as pris pour qui franchement ? » Il soupira et prit un air plus sérieux. Je n’attendis pas beaucoup de temps avant qu’il ne me dise : « Très bien. Dans ce cas, on te laisse la Lexus puisque c’est un cadeau mais tu peux faire tes valises et retourner d’où tu viens. » Jeme levais de ma chaise et sortis du studio photo. Je savais que je faisais une erreur mais d’un autre côté, qui pouvais réellement m’en vouloir ? Je faisais encore ce que je voulais de mon corps, non ?

Cela fait maintenant quelques semaines que je suis revenue à Painswick, après avoir passé deux longues années à Londres. Lorsqu’on me demande comment c’était Londres, j’évite de répondre. Je ne parle du fait que je me suis complètement plantée sur le photographe en question. J’enchaîne les petits boulots mais ça ne m’empêche de m’afficher avec ma Lexus partout où je vais. Peut-être que j’aurais une autre opportunité. Personne ne sait de quoi l’avenir sera fait.


   
informations sur le joueur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Dim 2 Mar - 17:37

Welcome ^^

Waaah, I'm the first here
Revenir en haut Aller en bas
Samaël J. Reeves
I DIDN'T MEAN TO BE SO WRONG
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 1360
- AVATAR : Luke Grimes
- CRÉDITS : tumblr
- ÂGE : 22 ans
- EMPLOI : Acteur
- SECRETS : Accro aux hommes à capuches
- POINTS : 0
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Dim 2 Mar - 17:42

Bienvenue woo woo wtf

_ _ _ _ _ _ _ _ _
Let's play the game where all of the life we lead can change +Today I'm not myself And you, you're someone else And all these rules don't fit

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jayden M. Davies

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 235
- AVATAR : Tyler Hoechlin
- CRÉDITS : GroggySoul
- ÂGE : 24 ans
- EMPLOI : Agent de Police
- SECRETS : Je sais garder les secrets
- POINTS : 17
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Dim 2 Mar - 17:52

WELCOME  yeah 

_ _ _ _ _ _ _ _ _

I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Maire Hawkes
+ IN HAWKES WE TRUST
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 6104
- AVATAR : ANNA CHANCELLOR.
- CRÉDITS : avatar@lokiddles, sign@tumblr.
- EMPLOI : Maire de Painswick.
- POINTS : 7
Voir le profil de l'utilisateur http://youarenotalone.forumactif.org

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Dim 2 Mar - 18:01

officiellement bienvenue à toi alors woo bril ohwi bon courage pour ta fiche hinhin
et je te réserve nina pls

pq

_ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Alfie Rhys

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 556
- AVATAR : Aaron Johnson.
- CRÉDITS : primbird
- ÂGE : twenty-four year old.
- EMPLOI : médecin
- SECRETS : too many for you to understand.
- POINTS : 453
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Dim 2 Mar - 18:58

BIENVENUUUUUE go 
Et bon courage avec ta fiche. fyeah 

_ _ _ _ _ _ _ _ _
 
- it's kinda of fun to do the impossible -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Dim 2 Mar - 20:11

WELCOME :3 !!
Bon courage avec la rédaction de ta fiche, et très bon choix d'avatars ! Tu vas faire des heureux  bril 
Réserve-moi un lien :3
Revenir en haut Aller en bas
Fionà C. Rhys-Newton

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
- MESSAGES : 32
- AVATAR : Nina Dobrev
- CRÉDITS : uc
- ÂGE : 19 ans
- EMPLOI : Barmaid dans une boite de nuit
- POINTS : 29
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Dim 2 Mar - 20:59

Merci à tous :D

Nathan > Merci pour la réservation *-*

Isis > Pas de soucis pour le lien :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Dim 2 Mar - 21:00

Bienvenue par ici miss I love you Nina est superbe ! Bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Lun 3 Mar - 18:48

Welc'home!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Lun 3 Mar - 20:46

WELCOMEEEEEEEE
Revenir en haut Aller en bas
Fionà C. Rhys-Newton

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
- MESSAGES : 32
- AVATAR : Nina Dobrev
- CRÉDITS : uc
- ÂGE : 19 ans
- EMPLOI : Barmaid dans une boite de nuit
- POINTS : 29
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Mer 5 Mar - 17:48

Merci à tous :D
Revenir en haut Aller en bas
Maire Hawkes
+ IN HAWKES WE TRUST
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 6104
- AVATAR : ANNA CHANCELLOR.
- CRÉDITS : avatar@lokiddles, sign@tumblr.
- EMPLOI : Maire de Painswick.
- POINTS : 7
Voir le profil de l'utilisateur http://youarenotalone.forumactif.org

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Jeu 6 Mar - 20:15

j'ai adoré ta fiche, elle était super agréable à lire bril et ton personnage est détestable à souhait, j'adore Laughing woo bref je te valide de suite ohwi
n'oublie pas d'aller faire recenser ton métier (si elle finit par en trouver un stable XD) et d'aller faire une demande de logement si tu en as besoin tongue

et si tu as la moindre question tu sais où me trouver sheep

_ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Fionà C. Rhys-Newton

avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
- MESSAGES : 32
- AVATAR : Nina Dobrev
- CRÉDITS : uc
- ÂGE : 19 ans
- EMPLOI : Barmaid dans une boite de nuit
- POINTS : 29
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Jeu 6 Mar - 20:24

Merci  plz 

Mdrrr j'sens que j'vais bien m'amuser avec elle *-*
Ouais un jour elle en trouvera un stable, mais un jour xD
Revenir en haut Aller en bas
Maire Hawkes
+ IN HAWKES WE TRUST
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK


- MESSAGES : 6104
- AVATAR : ANNA CHANCELLOR.
- CRÉDITS : avatar@lokiddles, sign@tumblr.
- EMPLOI : Maire de Painswick.
- POINTS : 7
Voir le profil de l'utilisateur http://youarenotalone.forumactif.org

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   Jeu 6 Mar - 20:35

faut jamais perdre espoir Laughing

_ _ _ _ _ _ _ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Re: FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main   

Revenir en haut Aller en bas
 

FIONA → Le sexe c'est comme la belote: si tu n'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ THE TOWN :: le voisinage :: les habitants :: bienvenue chez vous-